Le Lion Nubien de Bugatti

Prix ttc : 3.900,00 €


img indisponible, Nous consulter.

Ce lion africain est la réédition d'une oeuvre, signée Bugatti, de 1910 présentée à la Société Royale de Zoologie d'Anvers. Numérotée de 1 à 100 sur 100 exemplaires, livrée avec un certificat d'authenticité.

Hauteur 32 cm, Longueur 43 cm, largeur 18 cm. Poids 19 kg (socle inclus). 

 

This African lion is a reissue of a 1910 work by Bugatti presented to the Royal Zoological Society of Antwerp. Numbered from 1 to 100 out of 100 copies, delivered with a certificate of authenticity.

Height 32 cm, Length 43 cm, width 18 cm. Weight 19 kg (base included)

Le modèle en plâtre appartient depuis 1975 aux collections du Musée d'Orsay à Paris. La posture particulièrement réaliste contraste avec le travail de stylisation de la crinière, dans un esprit de géométrie annonciateur de l'art décoratif des années 20. Ce lion africain est la réédition d'une oeuvre de 1910 présentée à la Société Royale de Zoologie d'Anvers. Né dans une famille d'artistes à Milan, Bugatti s'installe à Paris avec ses parents en 1904. Il fréquente assidûment le jardin des Plantes où il fait la connaissance du célèbre fondeur et galeriste Hébrard, qui lui fait signer immédiatement un contrat d'édition exclusive. Dès 1905, il expose ses oeuvres au Salon d'Automne du Grand Palais à Paris et fréquente les plus grands artistes de l'époque, tels Modigliani, Picasso, Derain ou Apollinaire. A l'invitation de la Société Royale de Zoologie, il s'installe en 1907 à Anvers, où il séjournera jusqu'en 1914, en exposant régulièrement à Bruxelles et à Liège. De retour à Paris après un court séjour en Italie, il met fin à ses jours en 1916, après une carrière fulgurante qui le laisse en bonne place dans le panthéon des grands sculpteurs du vingtième siècle. La patine brune présente de belles nuances vertes et souligne parfaitement chaque détail anatomique.
 
The plaster model belongs since 1975 to the collections of the Musée d'Orsay in Paris. The particularly realistic posture contrasts with the work of stylization of the mane, in a spirit of geometry heralding the decorative art of the 1920s. This African lion is the reissue of a 1910 work presented at the Royal Society of Zoology in Antwerp. Born into a family of artists in Milan, Bugatti moved to Paris with his parents in 1904. He was a regular visitor to the Jardin des Plantes, where he met the famous foundryman and gallery owner Hébrard, who immediately had him sign an exclusive publishing contract. From 1905, he exhibited his works at the Salon d'Automne du Grand Palais in Paris and frequented the greatest artists of the time, such as Modigliani, Picasso, Derain or Apollinaire. At the invitation of the Royal Society of Zoology, he settled in 1907 in Antwerp, where he stayed until 1914, exhibiting regularly in Brussels and Liege. Returning to Paris after a short stay in Italy, he ended his life in 1916, after a dazzling career that left him well into the pantheon of the great sculptors of the twentieth century. The brown patina presents beautiful green shades and perfectly underlines every anatomical detail.

Propulsé par Rentashop eCommerce